Diane Vandenbroucke

Je suis originaire de l’Yonne, un département de la région Bourgogne. J’ai atteri à Paris pour y suivre mes études en arts du spectacle. J’ai ensuite décidé de changer de parcours après l’obtention de ma licence dans cette spécialité.  C’est ainsi que j’ai commencé à travailler dans la restauration. Jusqu’au jour où j’ai fait mes […]

Diane 2

Je suis originaire de l’Yonne, un département de la région Bourgogne. J’ai atteri à Paris pour y suivre mes études en arts du spectacle. J’ai ensuite décidé de changer de parcours après l’obtention de ma licence dans cette spécialité. 

C’est ainsi que j’ai commencé à travailler dans la restauration. Jusqu’au jour où j’ai fait mes premiers pas derrière le bar et j’ai vraiment aimé ça….

Convaincue de vouloir poursuivre dans cette direction, j’ai finalement repris des études à 24 ans : une mention complémentaire « barman », dans le but de parfaire ma formation et de valider un diplôme correspondant.

Suite à cette formation, j’ai travaillé au Buddha bar, où j’ai commencé à vraiment apprendre la réalité de ce métier et à développer mon savoir-faire.

En 2012, suite à un grave accident de moto, qui m’a bloqué entièrement pendant près de six mois, ma carrière était remise en question. Suite à cela, j’ai persévéré pour continuer à exercer ma passion : travailler derrière un bar.

J’ai alors rejoint la famille Quixotic Projects et l’équipe du Glass, où je suis finalement resté pendant plus de 2 ans. Après un bref passage par le Red House, j’ai retrouvé l’équipe de Quixotic au sein de Mary Céleste.

Ce qui fonde ma passion pour ce métier, c’est la créativité que cela exige, les aléas inhérents au service et la vie d’équipe. Pour travailler ce côté créatif, je participe à des concours de temps en temps, ce qui m’apporte une vision différente et renforce ma capacité à créer.

Une créativité que j’entretiens également par mes activités extra-professionnelles, notamment à travers mon groupe de musique où je chante et joue de la basse : The Atomic Poppy Soldier.