A Tabula – Palais de Tokyo

2017 - 03 - 30

Capture d’écran 2017-03-30 à 12.56.52

Capture d’écran 2017-03-30 à 12.52.35

Antre européen de l’art moderne et contemporain, le Palais de Tokyo se dotera d’un tout nouveau bar-restaurant, dont l’ouverture est prévue pour juin prochain. Quixotic Projects dirige le projet. Cette jeune équipe s’est bâtie une solide réputation dans l’univers du cocktail, grâce au succès notamment de la Candelaria et du Mary Celeste, à Paris. La Candelaria, située rue Saintonge peut même se targuer d’avoir obtenu la 17e place du palmarès des meilleurs bars dans le monde.

Le trio composé de Carina Soto Velasquez, Adam Tsou et Joshua Fontaine a vu les choses en grand pour l’espace de restauration du Palais de Tokyo, qui rêve de devenir un repère branché à foodistas. Un bar de 13 mètres de long s’imposera comme l’axe central. Les aficionados de mojito s’installeront tout autour pour être au plus près du bartender. Le lieu a été baptisé « Les Grands Verres », comme un écho à l’immense verrière installé dans le fond du bar-restaurant. Pensé comme une nef, le restaurant accueillera jusqu’à 170 couverts, servis par la cuisine du chef américain Preston Miller, dont le travail se réservera aux produits locaux. La terrasse, qui sera le théâtre de soirées animées par des DJ, bénéficiera d’une vue idéale sur la tour Eiffel.

Le Palais de Tokyo s’était déjà fait remarquer il y a quelques années, de 2009 à 2011, avec la capsule Nomiya. Conçu par l’artiste Laurent Grasso, cet espace de restauration était situé sur le toit du Palais de Tokyo. En cuisine, Gilles Stassart proposait un repas aux 12 convives présents à chaque service.

Read full article on the website